Mais ca caille.

Bon, d’après ce que j’ai vu/entendu, c’est pareil en France et en Allemagne.

Mais il m’est arrivé un truc un peu marrant, alors j’en rajoute une couche, vous ne m’en voudrez pas.

Samedi, je prends la voiture pour faire le taxi et chercher 2 cavalières dans leur bled paumé. Bien sûr, il avait neigé, gelé, j’avais la trouille mais j’ai de bons pneus et la route était propre.

Didalidadoo me voilà en route, 50 km/h, les articulations blanches à force d’essayer d’étrangler mon volant. On respire à fond, on pense aussi à expirer, c’est pas mal, je te fais ca les doigts dans le nez, de toute facon c’est du pipi de chat et attend de voir quand il neigera pour de bon (non, 10 cm de neige c’est pas « de la neige pour de bon »).

Vroum vroum, en fait, ca se passe super bien. Meme la grande cote, même pas mal. De toute facon, après le virage à droite, là, c’est plus que de la descente, ou presque.

biiiiiuuuuuu *bip bip* *bip bip*…………………………………….

a pu gaz. A pu moteur. Avance pu. La pédale de gaz ? Elle a autant de résistance qu’une vesse-de-loup.

Warning, frein à main, serrage de fesses.

Oh bordel.

Pas maintenant !

10 mètres plus loin et j’étais à Gnabenberg, j’aurais pu me mettre sur le rebord de la route, peinarde, mais non, il fallait que ca arrive juste avant un virage, histoire que ca soit bien dangereux pour ceux qui me doubleraient…

Je saute donc sur mon téléphone, Ouais, c’est moi, j’ai un problème, je suis bloquée…

Pendant que j’essaie d’expliquer la situation, je tente de redemarrer le moteur, sans y croire. Pourtant ca marche !

« Ca redemarre, je te rappelle ». Je fais donc les 10m restant et me gare à peu près correctement.

Chevaliers au grand coeur, MonsieurChéri et mon beau-frère rappliquent immédiatement (c’est quand même incroyable la vitesse à laquelle la température dans la voiture peut chuter).

Finalement c’est « juste » le diesel qui s’est solidifié et bloque donc le filtre. Si je conduis prudemment en « chatouillant » seulement la pédale de gaz, ca devrait tenir et le petit dessin bizarre (il parait que ca s’appelle « auto-diagnostique du moteur ») s’éteindra un jour tout seul. Ou pas, mais on espere pas.

Ben c’est bien vrai, ca remarche, et j’ai pu aller chercher les gamines.

Au retour, on apprend qu’il est arrivé exactement la même chose à mon beau frêre, genre 5 minutes après nous avoir laissés. Et qu’il a des copains à qui il est arrivé la même chose aussi.

Il parait que le diesel d’hiver ne se solidifie qu’à partir de -25°C. Selon mon mécanicien en tout cas (j’ai pas trouvé de confirmation sur le net :(). Vu qu’on avait -17° le matin même, ca ne m’a pas étonnée plus que ca.

Au fait, maintenant les voitures vont bien, hein. A pu problème.

Mine de rien, à part que je ne peux rien toucher de fragile tellement je tremble, j’aime bien quand il fait froid comme ca, on voit des trucs marrants ou qui changent de la routine. Casser la couche de glace dans les abreuvoirs en fait partie 😀 Voir que l’eau est à nouveau recouverte d’une couche de glace (très fine, certes, mais quand même) au bout d’un 1/4 d’heure, ou décrottiner (ouais, pourquoi pas?) les boxes au balai, parce que le sol est gelé de toute facon donc la paille et la sciure de bois restent sagement au sol, aussi. Réinventer chaque soir la Danse du Chaud devant le fourneau mérite aussi d’être listé.

Mais le mieux, c’est quand même de lancer la balle exprès dans les tas de neige et voir les chiens revenir avec la gueule toute poudrée 😀

Publicités

gel

14 octobre 09

Ayé, ce matin on a eu notre première vraie gelée, on a dû gratter la voiture ce matin. -1°

Et hier, on a eu de la neige (selon moi) / des grêlons (selon MonsieurChéri).

Brrrr.

premiere neige

23 novembre 08

Salut tout le monde. Ouais, ça fait un bail, je sais. Mais pffff non, en fait j’ai pas d’autres excuses que la flemme. Et la connexion internet trop lente (dingue comme je peux m’énerver rien qu’en fixant une page en train de charger).

Bref. Ce week end, on a notre première vraie neige. A peu près 10 cm. C’est bôôôô…pas suffisant pour que tout soit blanc, mais vachement sympa quand même. Ah, si seulement il n’y avait pas autant de vent !!

J’ai pas fait beaucoup de photos pour l’instant, parce qu’avec la luminosité de la neige et les gants, j’en ch**
Et puis il n’y en a pas beaucoup de réussies.

A part ça, je me suis refaite une contracture musculaire, c’est officiel. J’ai gagné 6 séances de massage « à l’air chaud » chez un physiothérapeute. Je suis curieuse de voir ce que ça donne.

J’ai toujours autant de mal avec Bonnemine, mais je m’entends toujours très bien avec mon chef. Vendredi, il avait besoin d’une liste incroyablement chiante à faire, Bonnemine s’est défilée, et moi, avec ma grande gueule, j’ai dit que je pouvais rester. Résultat : travaillé de 8h à 17h15 sans pause midi (normalement on ferme à 13h le vendredi), et quelques discussions intéressantes avec le chef. Il m’a demandé comment je me sentais au bureau, j’ai dit que bon, ça pourrait être mieux, hein, quand même… il m’a dit qu’il avait remarqué à quel point Bonnemine est désagréable avec moi, mais que pour l’instant il était obligé de se concentrer sur les commandes etc. pour sauver le bureau (la maison mère veut fermer et tout refiler à l’Autriche, ce qui est un peu ridicule… imaginez une société française qui refile tout le marché français à une société soeur en Belgique ou en Suisse). Et il m’a dit aussi qu’il ne pouvait pas m’en vouloir si je partais pour un meilleur job. J’ai répondu que de toute façon, je restais jusqu’à fin janvier. Je veux voir si la miss sera un peu moins coincée du sourire en rentrant de vacances, et quand on aura remis tout à jour. Plus que 2 mois, dont un où elle ne sera pas là.

Ah oui, et puis le code, ben j’en suis à ma 4e leçon, encore 2 ou 3 et je pourrais commencer à conduire. Enfin, à essayer. L’avantage, c’est que je vais apprendre dans les pires conditions 🙂 J’aime bien les cours de code. Les moniteurs mettent en route un DVD de cours, commencent à parler dessus, puis partent dans leurs innombrables anecdotes. Si on fait bien attention, on apprend pas mal de trucs. Mais le risque est grand de se laisser bercer par ces histoires et d’en oublier le coté pédagogique. Moi ça va, il faut tellement que je me concentre pour décrypter leur accent que j’ai pas de risques de me laisser aller !

Ici, quand tu t’inscris pour le code, c’est assez différent d’en France. Ici tu paye environ 20 euros à la communauté de commune, en plus de ton forfait à l’école. Tu dois passer un test de vue et suivre un cours de premiers secours (l’ensemble me coûte 25 euros). En ce qui concerne le matériel, tu reçois un petit carnet pour noter tes heures de cours et de conduite, et un grand « cahier » contenant des formulaires à choix multiples. Il n’y a pas de livre de code à proprement parler. On peut en acheter un, mais c’est complêtement facultatif. Il faut simplement connaitre tous les formulaires par coeur, pour avoir son code. Il faudra que je vous montre comment ils sont fait, je trouve ça assez bluffant.

bon, j’ai mon repassage qui me fait de l’oeil depuis 2 semaines…