19 janvier 13

Ta main autour de mon doigt,
Ta tête contre ma joue,
Le monde autour de nous
Se tait.

Publicités

Con, courageux, marrant, éducatif…

j’aimerais bien des sous-titres, mais bon… finalement, on comprend bien ce qu’ils veulent dire… 😀

 

aie ca pique !

10 janvier 13

Aaaaahhh, les vaccins… on en entend beaucoup parler, en tant que mère, et pas seulement pour savoir si oui ou non on fait vacciner son bébé. Les mères qui connaissent répêtent : ah, les vaccins, tu va voir… Ah, c’est terrible les vaccins, moi mon fils, il a eu la fièvre pendant une semaine… Ahhh la première piqûre, un moment inoubliable… etc etc etc.

Donc j’ai rien dit à personne et j’ai fait faire vacciner Mathieu aujourd’hui.

et j’ai vu. Et entendu.

Je suis maintenant une mère qui connait.

 

A part ca, tout va bien. 4,560 kg pour 56,5 cm, il s’est normalement développé. Il dort complètement tordu sur mes genoux, je n’ose pas bouger et tape de la main gauche ce post. C’est pas pratique, mais le pauvre petit a tellement pleuré, crié son malheur et sa peur, et même qu’il a saigné à cause de la piqûre…
Encore un bébé qui va être pourri gaté les prochains jours… même si lui-même semble déjà avoir oublié ce qu’il s’est passé…

comptines pour enfants

7 janvier 13

Forcément, je commence à rechercher les comptines que je chantais étant enfant. Ma mémoire travaillant trop lentement à mon goût, je suis allée voir sur internet. Après avoir souri en retrouvant des chansons complètement oubliées (comme « il était une bergère », que j’aimais beaucoup), je me suis penchée un peu sur les paroles, vu que je compte bien les apprendre à Mathieu.

Ben mon ‘ieux…

parfois il faut quand même bien s’accrocher… Tiens, justement, la bergère, toute mignonne, ben c’est loin d’être l’exemple que j’aimerais montrer à mon hypothétique fille:

Il était une bergère, et ron et ron petit patapon,
il était une bergère, qui gardait ses moutons, ron ron
elle fit un fromage, et ron et ron petit patapon,
elle fit un fromage, du lait de ses moutons, ron ron
Le chat qui la regarde, et ron et ron petit patapon
Le chat qui la regarde, d’un petit air fripon, ron, ron,
Si tu y mets la patte et ron et ron petit patapon
Si tu y mets la patte, tu auras du bâton, ron, ron,
Il n’y mit pas la patte et ron et ron petit patapon
Il n’y mit pas la patte, il y mit le menton, ron, ron
La bergère en colère et ron et ron petit patapon
La bergère en colère, tua le p’tit chaton, ron, ron
Elle fut à confesse et ron et ron petit patapon
Elle fut à confesse, obtenir son pardon, ron, ron
Mon père je m’accuse et ron et ron petit patapon
Mon père je m’accuse, d’avoir tué mon chaton, ron, ron
Ma fille pour pénitence et ron et ron petit patapon
Ma fille pour pénitence nous nous embrasserons, ron ron
La pénitence est douce et ron et ron petit patapon
La pénitence est douce, nous recommencerons, ron ron

alors 1) mon enfant n’a pas interêt à tuer un chaton, 2) la punition serait à la hauteur de l’acte et 3) je rêve, ou un prêtre use de son pouvoir pour obtenir des faveurs de la fille ???
oui, c’est juste une comptine, oui, les enfants ne savent même pas vraiment la portée de ce qu’ils chantent, et oui, c’est la tradition qui fait qu’on chante aujourd’hui encore ces paroles désuètes. M’enfin même à l’époque, les parents ne se posaient pas de questions sur ce qu’ils apprenaient à leurs enfants ? Je suis sûre que si, mais alors je ne comprends pas…

il y a bien sûr d’autres exemples… dans une comptine que j’aime beaucoup, la mère espère que l’enfant dormira 15 ans, et quand il se réveillera, il faudra le/la marier. J’ai changé les paroles, je dis « on pourra le réveiller », pas franchement philosophique, mais au moins intemporel. C’est la comptine la moins pire. Il y en a une presque identique qui dit « et s’il se réveille, qu’on lui coupe l’oreille, les petits oiseaux viendront, mangeront tous les morceaux« .

Les livres de comptes ne sont pas mieux… j’en ai lu un sur un petit cochon qui demande à tous ses compagnons à la ferme à quoi ils servent, et se met à faire le même travail (il veut se faire traire comme la vache, tirer la charette comme le cheval etc) et sa mère le gronde systématiquement en lui disant qu’il est un cochon, qu’il devrait en être heureux et c’est tout. A force de demander à quoi un cochon est bon, sa mère lui répond: un cochon, c’est bon pour le jambon, le saucisson, le paté etc.
Je crois que j’ai été plus effarée que bien des enfants par cette histoire, même MonsieurChéri s’est marré quand je la lui ai racontée…

Bien heureusement, il y a aussi des comptines avec des paroles adaptées…

Jamais on a vu, jamais on ne verra
La famille tortue courir après les rats
Le papa tortue et la maman tortue et les enfants tortue
Iront toujours au pas.

Voilà, je suis foutue pour toute la semaine…

légumes, légumes

6 janvier 13

banaroteNous nous intéressons depuis quelques mois aux légumes « oubliés » (en tout cas par chez nous) et essayons de temps en temps une sorte de légume que nous ne connaissons pas.

La découverte des topinambours a été notre première expérience, j’aimerai en refaire, mais ce n’est pas facile à trouver.

Aujourd’hui nous sommes allés sur le marché et avons acheté des scorsonères, des panais et une espèce de betterave jaune-orange dont je ne trouve pas la traduction en francais (« gelbe Rübe »).

Les scorsonères se sont révelée être des carottes violet foncé. Tout le monde peut se tromper, surtout pour le premier achat.
Les panais (ou « pastinaque ») ont, crus, le goût du gros bout des carottes, quand il est un peu vert et amer. Décevant. Par contre, en purée, très bon ! pas étonnant que ce légume soit souvent donné aux bébés.
la betterave, pas encore essayée, c’était un achat spontané, et d’après ce que je lis sur internet, c’est juste une carotte poussant sous une autre forme que celle bien connue.

Les courses aventurières d’aujourd’hui étaient donc sous le signe de la carotte.
On fera mieux la prochaine fois, et puis au moins on a appris des choses…

image: S.W.  / pixelio.de