29 janvier 10

Liiiiiiiibre !!!

😀

Publicités

Un chien sur Twitter

28 janvier 10

Piqué chez Wamiz

Twitter c’est, après Facebook, le nouveau réseau social à la mode. Le fonctionnement est plutôt simple : on partage son vécu dans un message de 140 caractères.

C’est d’ailleurs tellement simple d’utilisation que bientôt, même votre chien pourra tweeter. Sans même utiliser une seule patte.

Comment ? Grâce à un nouveau gadget développé par la société Mattel. Il s’appelle Puppy Tweets et associe un détecteur de mouvement à une puce RFID que vous attachez au collier de votre chien.

Dans ce petit boitier se trouvent des messages préenregistrés tel que « J’ai enfin attrapé cette queue que je chasse et… AÏÏÏÏEEE ». Ainsi dès que votre toutou se mettra à tourner en rond, le détecteur de mouvement transmettra ce message au compte Twitter que vous aurez préalablement ouvert pour votre chien.

Un autre exemple ? Si votre chien fait la sieste, le boitier enverra ce message sur son compte Twitter : « Certaines fois c’est comme si ma patte restait appuyée sur le bouton du réveil ».

Quel intérêt ? A proprement parler… aucun ! Aux USA, la folie Twitter a pris une telle ampleur que beaucoup de personnes ont ouvert un compte dédié à leur animal de compagnie dans le seul but de décrire leurs faits et gestes quotidiens : ils auront désormais un moyen de gagner du temps !

J’hallucine complêtement. Mondieumondieumondieu.

Ou tout du moins, ma matinée, vu que JohnJohn aura été mon premier vrai rire du jour.

Laissez moi expliquer un peu ce titre abscon : JohnJohn, c’est un GPS, MadamePatate une blogueuse. MadamePatate s’est offert un Guidage de Patate Superpaumée, et s’en félicite à bien des égards.

Et je vous en cause, donc, parce que ca relate très exactement ma propre relation avec Mariö (oui, le mien s’appelle Mariö, private joke…. à moins que vous connaissiez les spectacles de Michael Mittermayer). Et parce que ca m’a fait vachement marré et je me disais qu’en ces temps neigeux où on roule à 40 km/h sur l’autoroute (si si, ce matin c’était ca.), un rire n’est pas du luxe.

Quelques amuses-gueule :

… je ne sais même pas comment je faisais avant que ce bidule entre dans ma vie il y a tout juste une petite année.
Enfin si, je sais: je me perdais. Tout le temps. J’allais du point A au point B en passant par tout l’alphabet.

Non seulement JohJohn m’amène à destination, mais en plus il rattrape toutes mes patateries.
Je rate une sortie sur la voie rapide? Je loupe la rue où il fallait tourner? Pas grave Pataaaate, t’es pas encore perdue qu’il te dé-perd: le temps de se rendre compte de l’erreur, il a déjà tout recalculé et tu poursuis ta route sans t’arrêter avec les warnings et le plan déplié. Sans même sourciller.

Quand il dit « sortie imminente » par exemple, je ne jette plus la Patate-mobile sur les zébras en faisant crisser les pneus

mmddrrr le coup de la sortie imminente, c’est exactement moi au début.

Et même, dans les commentaires :

Ici comme il y a plein de trous perdus, pas mal d’hotel et de Bed&Breakfast annoncent sur leur site « prière de de pas utiliser GPS, mapquest ou google map à moins de vouloir finir dans un pré »

je m’emmerde.

Grave, même.

J’ai déjà dépassé le stade où on fait la vaisselle alors qu’il y a un lave-vaisselle, et j’ai fait des candidatures.

J’en suis à dessiner des petites fleurs sur mon sous-main.

oscour.

Un chômeur postule pour un poste d’homme de ménage chez Microsoft. Le DRH lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le. sol), et lui dit :
Tu es engagé ; donne-moi ton e-mail et je t’enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l’heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail.

L’homme, désespéré, répond qu’il ne possède pas d’ordinateur, et encore moins d’e-mail. Le DRH lui dit alors qu’il est désolé, mais que s’il n’a pas d’e-mail, cela signifie que virtuellement il n’existe pas, et, comme il n’existe pas, il ne peut avoir le job.

L’homme sort, désespéré, sans savoir que faire ; avec seulement. 10 $ en poche. Alors il décide d’aller au supermarché et acheter une caisse de 10 kilos de tomates. Il fait donc du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo, et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital. Il répète l’opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 $.

Alors, réalisant qu’il pourrait survivre de cette manière, il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard, et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour.

Peu de temps après, il achète une charrette, puis l’échange pour un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.

Passés 5 ans, l’homme est propriétaire d’une des plus grandes chaînes de distribution de produits alimentaires des États-Unis. Il pense alors à l’avenir de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d’assurance et la conversation terminée, l’assureur lui demande son e-mail pour lui
envoyer la proposition.

L’homme dit alors qu’il n’a pas d’e-mail.
Curieux, lui dit. l’assureur, vous n’avez pas d’e-mail et vous êtes
arrivé à construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous
aviez un e-mail !!

L’homme réfléchit et répond :
Je serais homme de ménage chez Microsoft !!

Morale de l’histoire n° 1 : Internet ne résoud pas ta vie.
Morale de l’histoire n° 2 : Si tu veux être homme de ménage chez
Microsoft, cherche à avoir un e-mail.
Morale de l’histoire n° 3 : Si tu n’as pas d’e-mail et que tu
travailles beaucoup, tu peux devenir millionnaire.
Morale de l’histoire n° 4 : Si tu as reçu ce message par e-mail, tu es
plus. proche d’être balayeur que millionnaire…