cliquez ici !

La vie est faite de choix, on a toujours le choix, on ne peut pas choisir pour toi etc et… Les proverbes sur le choix sont pléthores. Et pourtant, ce n’est pas parce qu’on en fait souvent que c’est plus facile. Des dilemnes, on en a tous les jours !

train ou voiture ?

sucre ou asparthame ?

pull vert ou veste violette ?

pizza ou sandwich ?

bref.

Heureusement, pour nous aider, pauvres hères sans volonté, à l’esprit aussi embué que la vitre arrière d’une Rolls sur le Tower Bridge, on a inventé Hunch.

Hunch, c’est un site internet (en anglais), sur lequel vous entrer le sujet de votre dilemne dans un moteur de recherche. Par exemple, « work excuses », je cherchais des excuses pour ne pas aller au boulot (ca vous étonne, hein !)

Après quelques questions (très peu), Hunch propose ses 3 meilleures solutions.

Dans mon cas, pour plus d’une heure de retard :

– dis que tu avais un rendez vous chez le médecin qui a trainé en longueur, ou que le plombier est arrivé super en retard.

– appeles les collègues avec une voix d’outre-tombe pour dire que je suis malade.

– sors de ton lit et NE PENSE MEME PAS à rappuyer encore une fois sur le « Snooze » de ton réveil. Non, sérieux. Tu ne fais qu’empirer les choses.

Me suis bien marrée.

Ah, et puis selon eux, il faudrait que je choisisse la distribution Puppy Linux. Rien que le nom me fait peur.

Perdre son temps…

26 juin 09

… au travail a toujours été un défi pour lequel (presque) chaque employé s’enthousiasme tous les jours.

Certains programmeurs doués s’ingénient s’ingénuent font preuve de génie (non mais) pour nous faciliter la tache.

C’est le cas par exemple de kek et ses jeux chiants.

ou de ce jeu-ci. J’ai réussi au 4e essai. Avec de la chance.

dingue hein ! j’ai entendu ca à la radio ce matin. J’ai cru à un canular, mais apparemment c’est bien vrai.

Humainement parlant, j’étais pas franchement fan de lui, mais il faut rendre à César ce qu’il lui appartient (sinon il se fâche tout rouge), il faisait de la bonne musique.

Ca m’a secouée, quand même, c’était une icone…

A part ca, histoire de relever le niveau émotionnel de ce post, j’ai un nouvel élève ! encore un adulte, dont la femme est billingue, le couple va très souvent en vacances en France et lui rêve de s’installer là-bas. Marrant comme rencontre, moi l’Allemande d’adoption, et lui le Francais de coeur 😀

Bref il voudrait pouvoir plus parler en vacances… et peut-être que sa fille de 7 ans prendra aussi des cours. Ca serait marrant. Beaucoup de travail, mais marrant.

Donc voilà mon petit réseau se développe… Maintenant il faut vraiment que je prépare mes cours au lieu d’arriver les mains dans les poches en disant « Bon, qu’est ce qu’on va faire aujourd’hui… ca te dit, les pronoms personnels indirects ? »

En tout cas si ca continue comme ca, je vais pouvoir gagner assez d’argent pour épargner un peu (et/ou m’acheter un fer à repasser digne de ce nom) ! la classe !