Une image comme ca…

29 janvier 09

pour le plaisir

23607

whatatop.com

Caliméro

28 janvier 09

C’est vraiment trop injuste.

Philipp est en vacances jusqu’à la fin de la semaine, déjà, quelque part, ca m’énerve.

A la fin de la semaine, j’aurais 5 heures de « bonus » (les heures sup’ ne sont pas payées, on les rattrappe), que je voulais prendre vendredi pour passer un peu de temps avec mon chéri.

Ma collègue est malade,

les clients sous cocaine,

moi sous aspirine,

et mon vendredi aux oubliettes.

Vous allez rire…

28 janvier 09

J’ai pas envie de bosser.

Détail de peinture sur les vitres d’une pâtisserie de Messery (74)

mission to Italy

22 janvier 09

Aujourd’hui je suis restée un peu plus longtemps au bureau et j’ai pu discuter un peu avec mon chef. Je lui ai demandé de quoi exactement il voulait qu’on parle seul à seul.

En fait j’ai été mauvaise langue. Il ne s’agit pas de mon salaire.

Il s’agit simplement d’aller en Italie, pour apprendre à utiliser notre futur nouveau logiciel commercial.
Ca serait mi-février si la maison mère tient sa promesse, j’irais seule (wouaah) en avion (euuhhh obligée, là ? non parce que bon… j’ai jamais volé dans un gros navion, moi… j’ai peur de l’embarquement… pas du vol… et on ne rit pas, là-bas au fond !)

Puisque ma chère collègue refuse de partir sans son beau-frère, et que ceci n’est pas concevable en ce moment (le fait de se retrouver seuls, Olaf et moi, et les monceaux de commandes, offres et autres réjouissances), c’est à moi que revient la charge d’apprendre en 3 jours le nouveau logiciel en italien, puis de former mes collègues.

Vous savez quoi ? ça peut être super marrant et j’ai hâte d’y être.

Pour ce qui est de mon changement de job, et du paradoxe de dire oui pour de tels trucs : tant que je n’ai rien de concrêt, je considère que je reste dans ma boite. Tant que je n’ai pas d’entretien d’embauche, je ne dirais rien à mon chef. Je ne lui parlerais que quand j’aurais quelque chose d’un peu plus concrêt, j’ai pas envie qu’il se mette tout de suite à chercher ma remplaçante et qu’il finisse par me foutre dehors…