28 août 08

Depuis hier, sur 62* visiteurs, 17 sont arrivés ici en faisant une recherche sur la zoophilie. Les pauvres.

*ouais, ce petit blog prend de l’ampleur… 🙂

Publicités

Un de plus en moins

27 août 08

Bon, je viens de recevoir un mail. Siemens n’a pas retenu ma candidature pour le poste de chef de projet. Chuis un peu deg, hein, j’avoue. Mais bon… y en aura d’autres, des bonnes occasions… faut juste qu’elles ne tardent pas trop à apparaître.

A part ça, ça y est, je suis aussi inscrite au « bureau des étrangers ». C’est beau de faire partie de l’union européenne… c’est allé comme sur des roulettes. Bouclé en 5 minutes.

J’ai aussi contacté l’AOK, qui est un peu la Sécurité Sociale en Allemagne. En fait, puisque j’ai la « Carte Européenne d’Assurance Maladie », je n’ai pas besoin de faire d’autre paperasse. Le jour où j’ai besoin d’aller chez le médecin, j’y vais, je remplis un formulaire, et je me fais soigner. Tout simplement. Vive l’Europe, encore une fois.

Sinon les derniers jours n’ont pas été particuliers, j’ai mené un poney pendant 2 heures, à tourner en rond au pas et au trot pendant qu’un gamin faisait des accrobaties sur son dos. Il était petit, le poney. Et il avait pas envie d’avancer… J’ai donc passé 2 heures à patiner dans le sable, penchée sur le coté pour tenir le poney et le tirer en même temps. D’où le genou en décapilotade d’avant hier. Heureusement, hier, rien de prévu. Et aujourd’hui on est partis en balade, toujours avec des tous petits, mais c’était beaucoup plus agréable. Il fait de toute façon trop chaud pour tourner en rond sous le soleil…
La balade était très agréable, fraiche grâce aux arbres, et le coin était vraiment joli.

25 août 08

J’adore avoir des commentaires.

Voilà, c’est dit. Merci 🙂

22 août 08

Entretien d’embauche le 11 septembre (eh oui) pour le poste de « correspondante langues étrangères ».

Et je fais quoi, moi, en attendant ?

J’adore lire les blogs. J’ai un gros faible pour les blogs BD, mais ceux où le propriétaire raconte sa vie, ses opinions, ses découvertes me fascinent. Quoi qu’on en dise, c’est bien de la littérature, c’est comme lire des nouvelles, ou bien plusieurs livres en même temps. Ca pourrait être difficile à suivre, mais en fait non. Parce que ce qu’un blogueur raconte n’a pas forcément de lien avec son message précédent, mais surtout parce que ce qu’un blogueur raconte de sa propre vie, ce ne sont que certains détails, et ils sont suffisamment peu nombreux pour que le lecteur les mémorise assez vite. Donc finalement, on suit. J’aime aussi la diversité des sujets, depuis la bouteille de vodka de la veille, jusqu’aux réflexions philosophiques sur tel ou tel sujet, en passant par les émissions télé, rapports de festivals divers et les dernières inventions des gamins.
Est ce qu’un blogueur mène forcément une vie intéressante ? non. Mais il a le sens de l’observation, qui fait qu’il remarque des détails interessant dans la vie des autres, les médias, ou que sais-je encore. Ou alors il a simplement beaucoup d’imagination et chaque visite dans le réfrigérateur se transforme en descente infernale au centre de la Terre pour le dernier survivant humain etc etc. Très rafraichissant aussi, comme style.

Les blogueurs forment une communauté. Ou bien DES communautés. Il y a les blogueurs BD, il y a ceux qui racontent leur vie, d’autres qui font des analyses sérieuses (ou qui du moins se prennent au sérieux)… Les blogs rassemblent tellement de monde (blogueurs et lecteurs) qu’il se forme forcément des groupes. Des cercles de connaissances, pour ainsi dire. Qui se forment grâce aux liens que chacun découvre et met sur son blog. Certains blogueurs se rencontrent « IRL », dans la vraie vie, ou bien s’invitent mutuellement sur leur blog. En cette période de vacances, on voit régulièrement quelqu’un écrire sur le blog de quelqu’un d’autre, parce que cet autre est en vacances. Pourquoi ne pas mettre le blog en pause tout simplement ? Beaucoup le font. Ceux qui en ont les moyens invitent quelqu’un pour plusieurs raisons possibles : la première, parce qu’un blog qui perd son rythme de mise à jour perd du même coup beaucoup de lecteurs.

Les lecteurs sont des petites choses fragile et accro. Supprimez-leur leur dose quotidienne de blog, et vous aurez devant vous une bête comparable à un fumeur sans clope, un stressé sans café, un sportif consigné dans sa chambre. Les lecteurs sont aussi susceptibles. Ralentissez votre rythme de mise à jour, et il se sentira frustré. Et il se vengera en supprimant le blog fautif de ses favoris.

Mais les lecteurs ne sont pas non plus la partie la plus importante d’un blog. D’abord, il y a un auteur et un contenu. Or les auteurs sont des petites choses toutes aussi fragiles et accros que les lecteurs, mais pas pareil. Les auteurs, certains, se sentent comme des obligations envers leurs bien-aimés lecteurs. Comme par exemple de mettre à jour régulièrement leur blog, ou poster un billet sur un sujet particulier. C’est dans cette optique-là que certains blogueurs demandent à d’autre d’assurer l’intérim. Et c’est un défi intéressant pour l’invité, qui doit s’adapter au style du blog, aux lecteurs, mais en restant quand même lui-même. Et en plus il se fait connaitre, ce qui n’est jamais superflu.

Des liens se tissent donc au sein de la communauté des blogueurs. Des « partenariats » voient le jour, notamment sur les blogs-BDs : deux dessinateurs font des BDs à 4 mains, ou bien colorent la BD de l’autre, ou encore, un dessinateur et un blogueur « bavard » s’associent pour une BD. Ils s’envoient des chaines, qui ont l’avantage d’être plus intéressantes (et beaucoup plus rares) que celles qu’on peut recevoir par mail. Voir par exemple le portrait chinois de Maïa ou la chaine du « fil rouge » chez les dessinateurs. Tout le monde s’influence, comme dans la vie « réelle »…

Il y a un phénomène, une mode qui se développe de plus en plus parmi les blogueurs. Aujourd’hui, pour être dans le coup, en plus d’être hyperactif, intelligent, plein d’humour etc., il faut avoir un animal fétiche. Bien sûr, ni chien ni chat, ni cheval. Beaucoup trop commun.

Monsieur Lâm est dingue de loutres.

Bap* soutient la cause des capybaras.

Et d’autres soutiennent d’autres bestioles bizarres.
Je suis partagée entre le « c’est trop meugnon ! c’est vrai qu’elles sont marrantes, ces bestioles, et elles méritent d’être connues… », le « ouais, c’est un délire comme un autre, hein, on est pas obligés d’adhérer » ou encore le « et c’est sensé mener où, ça ? ça sert à quoi cette mode ? » (sauf qu’une mode ne sert à rien, c’est bien connu).

Si ce post est trop long, plaignez vous chez Lâm. C’est lui qui a dit de pas se focaliser sur un seul sujet pour les billets, et que les petits détails pouvaient nous mener loin. Enfin quelque chose comme ça.
Il a dit aussi que c’était cool de bloguer quand c’est pas du tout le moment de le faire. Je l’ai pas attendu pour le faire, mais cette phrase s’applique particulièrement bien aujourd’hui. Faut vraiment que je me bouge, maintenant. A la prochaine.